La méthode Trager  : le chemin de la douceur

La méthode Trager consiste à transmettre des messages de bien-être au corps par le toucher doux afin de transformer les schémas psycho-corporels discordants. Cette approche thérapeutique, créée dans les années 1950 par l’Américain Milton Trager, repose sur le ressenti intuitif du praticien et vise à apporter calme, paix et soulagement des douleurs physiques et psychiques.

Le Trager passe notamment par une mobilisation lente des membres

La méthode Trager est une approche psychocorporelle qui vise à apaiser les tensions du corps et de l’esprit. Créée dans les années 1950 par Milton Trager, elle se caractérise par des mouvements doux et intuitifs tels que des pétrissements, des extensions et des caresses enveloppantes. Bien qu’elle soit populaire aux États-Unis, en particulier en Californie, la méthode Trager demeure discrète en France.

Une personnalité inclassable

Né en 1908 dans une famille de modestes immigrés polonais, le jeune Milton Trager aimait beaucoup bouger. À Miami, il a fait plusieurs petits boulots tels que facteur, acrobate sur la plage et même boxeur. C’est en côtoyant des sportifs qu’il a découvert l’art du massage, qu’il pratiquait intuitivement grâce à son écoute profonde du corps et des sensations. Il n’a cessé d’améliorer sa technique, travaillant à Hollywood pour des célébrités tout en aidant des enfants atteints de polio. À l’âge de 42 ans, il a étudié la médecine au Mexique afin d’obtenir une reconnaissance officielle pour sa méthode. Il l’a ensuite enseignée à l’Institut Trager, fondé en 1980. Milton Trager est décédé en 1997 à l’âge de 89 ans.
Milton Trager pendant une séance de massage.

Informer certaines parties du corps

Il y a beaucoup de mouvements différents dans la méthode Trager, adaptés aux besoins et à l’état de chacun. Ils sont tous très doux. Isabelle Rénier, praticienne de la méthode Trager à Paris depuis douze ans, explique que le plaisir et le bien-être sont au cœur de cette méthode. Les manipulations visent à informer le système nerveux et certaines parties du corps pour qu’ils puissent fonctionner plus librement, avec plus d’espace, de légèreté et de fluidité. Cela aide à transformer des schémas psycho-corporels figés et discordants pour apaiser les tensions physiques et psychiques qui nous affectent.

Plus qu’un massage, un message

Milton Trager aimait répéter ce leitmotiv pour définir les grandes lignes de sa méthode : « Ce n’est pas un massage, c’est un message. » Des messages qui peuvent provoquer des réactions émotionnelles particulières et surprenantes. Pendant la séance, des larmes peuvent couler car on libère et dissout les émotions cristallisées dans le corps. Mais aussi, la personne peut ressentir de la joie grâce à un toucher bienveillant qui répond à un besoin et apporte guérison.

Ressenti intuitif

Les séances Trager impliquent des mouvements structurés, mais ce qui les distingue, c’est que le praticien les guide en fonction de son ressenti intuitif, qu’il appelle « feeling ».
Il adopte une attitude d’acceptation inconditionnelle envers la personne, un peu comme un état méditatif que Milton Trager appelait « Hook up ». Isabelle Rénier explique : « C’est un état où l’on est encouragé à dépasser ses propres limites, dans un esprit de détente profonde et de respect envers l’autre et soi-même.

Verbaliser ses ressentis corporels

Pendant la séance, Isabelle prête attention aux sensations subtiles qu’elle ressent à travers ses mains en contact avec la personne, afin de guider au mieux le travail. Le client est également invité à exprimer ses ressentis corporels avant et après la séance pour affiner sa perception sensorielle. En fin de séance, des mouvements simples personnalisés appelés « mentastics » sont enseignés pour intégrer les nouvelles postures acquises et prolonger leurs effets bénéfiques au quotidien. Ces exercices peuvent être pratiqués selon l’envie ou le besoin, et visent à favoriser un nouvel état d’être.

Des bénéfices pour les malades de Parkinson

La méthode Trager est adaptée aux adultes, enfants, femmes enceintes et femmes allaitantes. Elle est utilisée pour soulager les douleurs physiques et psychiques telles que l’angoisse, l’insomnie, le stress, les tensions chroniques du dos et du cou. Elle est également précieuse pour les personnes victimes d’abus sexuels.
Elle peut être associée à une psychothérapie verbale pour poursuivre le travail psychologique dans le corps. Le Dr Jean-Louis Marie, médecin gériatre à La Rochelle et praticien-instructeur de Trager, affirme qu’elle apporte un bénéfice non négligeable aux personnes souffrant de la maladie de Parkinson, d’eczéma, de psoriasis, d’acouphènes ou suivant une chimiothérapie.
En général, trois séances sont nécessaires au début, suivies de rendez-vous réguliers ou ponctuels en cas de difficultés particulières ou moments de crise. Les participants ressentent généralement un bien-être immédiat après la séance mais l’effet Trager s’avère aussi profond dans la durée. Cela permet une rencontre avec la paix intérieure ainsi qu’une plus grande confiance et ouverture aux autres. Il s’agit d’un véritable cheminement personnel selon Isabelle Rénier.

Aller plus loin :

Lisez : Le chemin de la douceur, une méthode pour ressentir la légèreté du corps grâce à la méthode Trager, développée par Maurice Kriegel et publiée par les éditions du Souffle d’or.